Pour clore la saison des expositions, la galerie LA Joaillerie par Mazlo et l’association ARKETIP proposent deux expositions « gigognes » placées sous le signe du Temps.

L’exposition collective Sign of the Times repose sur une double allusion.
D’une part, son titre fait référence à la chanson Sign O The Times enregistrée en 1987 par Prince. Dans ce morceau à caractère social, le musicien brosse un portrait sans concession d’une époque schizophrène. Hantées par le spectre du sida, ravagées par les drogues et les attaques armées, les années 80 y sont décrites comme l’ère du matérialisme à outrance. Une époque capable de zapper sans complexe des perspectives les plus sombres aux passions soulevées par la conquête de l’espace... Trente ans plus tard, à l’ère du triomphe des réseaux sociaux et de l’envoi dans l’espace du Tesla Roadster d’Elon Musk, cette vision n’a rien perdu de son actualité et de sa pertinence…

L'exposition empreinte d'autre part au psychanalyste Max Lüscher, auteur du Test des couleurs, l’idée selon laquelle le bijou est un signal ou un signe extérieur de la personnalité de son porteur. Cette idée fait écho à l’expression désormais consacrée et communément adoptée par les médias pour désigner les bijoux «à forte personnalité», ces fameux «statement jewelry». Le bijou serait-il aujourd'hui plus que jamais un moyen de déclarer ouvertement au monde qui nous sommes et quelles sont nos valeurs individuelles ? Le bijou peut-il refléter son époque et dans le même temps dépasser l’anecdotique pour traverser le temps et les modes ?

La sélection d’artistes internationaux réalisée pour cette exposition se distingue par son éclectisme tant les approches esthétiques et formelles varient d’un univers à l’autre. Toutefois, un fil conducteur lie les artistes entre eux. Pour l’occasion, chacun a en effet accepté de se plier à un double exercice de style. Tout d’abord, proposer des oeuvres existantes ou composer des oeuvres inédites ayant valeur de signes : des bijoux ancrés dans le Temps ou témoins de leur époque. Ensuite, s’appuyer sur une référence littéraire, tirée aussi bien de la pop culture que de la poésie, du roman, d’essais, etc. pour illustrer leur conception ou leur rapport particulier au Temps.
Il en résulte une exposition chorale, où cohabitent des oeuvres aussi diverses que les bijoux composés à partir de cartes (bancaires, de membres, de fidélité) du Koréen Sungho Cho, les bijoux narratifs au vitriol de la suédoise Serena Holm, les illusionnistes bijoux de pierre de l’estonienne Julia Maria Künnap ou encore les poétiques bagues-fleurs du japonais Arata Fuchi, pour n’en citer que quelques-uns.

 

Artistes invités:

Paul Adie - Sungho Cho - Lisa & Scott Cylinder - Arata Fuchi - Yu Hiraishi - Serena Holm - Julia Maria Künnap - Nicole Schuster - Christel Van Der Laan - Karen Vanmol


Exposition de bijoux contemporains 26 mai - 14 juillet 2018.
Vernissage  samedi 26 mai, 17-19 heures.