Qu'est-ce-que la joaillerie d'auteur sinon la subtile alchimie entre l’empathie (le Coeur), 

les matières nobles (la Nature), l’esprit (le Cerveau) et les savoir-faire (la Main)?

Robert Mazlo


Notre Credo

Nous pensons que le luxe formaté n’est pas une fatalité et qu’il existe une place pour des œuvres de joaillerie uniques, à la fois respectueuses des savoir-faire traditionnels et capables de toucher le cœur et l’âme.

Nous estimons que la créativité et l’art n’excluent pas la maîtrise du métier.

Nous croyons que l’artiste est un artisan capable de déborder les limites de sa discipline et désireux de défricher des territoires inconnus.

Nous envisageons chaque bijou comme une œuvre d’art, un objet vecteur de savoir et de poésie, capable de vous raconter des histoires intemporelles et universelles.

Ce que propose la galerie 

La créativité, ce sont d’abord des idées et ensuite des solutions. C’est cette combinaison, propre à la joaillerie d’auteur, entre la création de l’esprit et sa matérialisation par la main que la galerie met à l’honneur en initiant des expositions temporaires autour de thématiques fortes et contemporaines.

Ces expositions offrent à Robert Mazlo non seulement l'opportunité de sortir de l'exercice du bijou sur-mesure pour se consacrer à la réalisation d'un corpus d'œuvres personnelles, mais aussi celle d'inviter d'autres artistes du bijou contemporain dont il apprécie la démarche à s'exprimer autour d'un thème de recherche commun.

Pourquoi La joaillerie d'auteur ?

En résumé, on pourrait dire que la joaillerie d'auteur est au bijou ce qu'est la Nouvelle Vague au genre cinématographique.

Cette dénomination est née sous la plume de l'historienne du bijou néerlandaise, Liesbeth den Besten. Selon elle, le bijou d'auteur peut être rapproché de la notion de "cinéma d'auteur", introduite en France dans les années 50 par François Truffaut et André Bazin, respectivement cinéaste et théoricien des Cahiers du Cinéma. Dans les deux cas, il est question d'oeuvres "portant l'empreinte artistique et la vision créatrice d'un auteur".

On y retrouve également le respect dû aux maîtres (Truffaut ne vénérait-il pas Hitchcock ?), allié à l'envie de créer un nouveau langage et au besoin constant d'expérimenter pour se dépasser.


Comment choisir votre bijou ?

Un bijou est souvent synonyme d’un choix de vie ou d’un événement suffisamment important pour qu’on veuille l’immortaliser par un objet à forte valeur symbolique et/ou affective. Alors forcément, quand sonne l’heure du choix, difficile parfois de se décider… surtout lorsqu’il s’agit d’un cadeau !

À LA Joaillerie, nous mettons tout en œuvre pour faire de ce moment une expérience ludique, un instant privilégié basé sur l’échange et l’écoute. Si vous le souhaitez, vous pourrez d’ailleurs remplir le test que nous utilisons pour la réalisation de nos bijoux sur-mesure. Cela nous permettra de mieux vous connaître et nous aidera à définir ensemble les contours de votre bijou.

 

Quelques recommandations avant de remplir votre test :

 

  • Ne pensez pas à un bijou ou à une pierre. Par exemple, pensez à la couleur que vous préférez dans l'absolu et non à la couleur d'une pierre en particulier.
  • Vous êtes libre de ne rien choisir.
  • Vous être libre de tout choisir.
  • Il n'y a pas de mauvaise réponse, alors n'hésitez surtout pas à sortir du cadre !
  • Amusez-vous !

 

Pour préparer votre visite, vous pouvez télécharger votre test ici  


Une scénographie sur-mesure : De la Lanterne Magique à la Boîte à Merveilles

Mettre en scène des oeuvres de joaillerie est un exercice délicat et difficile. C'est pourquoi la galerie a conçu ses propres modules de présentation, directement inspirés par les souvenirs d'enfance de Robert Mazlo.

Dans les années 50, des colporteurs sillonnaient encore les villages de montagne du Liban en transportant sur leur dos des lanternes magiques. C'est en se remémorant ces "Sandouk el-Ferjé" qui divertissaient toutes la compagnie des estivants et le plaisir éprouvé à la vue de ces scénettes animées, que le joaillier a imaginé ses "Boîtes à Merveilles". 

À mi-chemin entre la lanterne magique et la boîte de magie, ce dispositif permet à chaque oeuvre de déployer son histoire dans le secret de sa petite "boîte obscure". La distanciation spatiale permet également une mise en valeur des volumes du bijou redevenu sculpture et non plus réduit à un élément de parure.