CARINA SHOSHTARY

Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image
À PROPOS

D’origine germano-iranienne, Carina Shoshtary nait ausein d'une famille de musiciens en 1979 à Augsbourg, en Allemagne. Après avoir suivi une formation classique d’orfèvre à Neugablonz de 2001 à 2004, elle étudie le bijou contemporain de 2006 à 2012 auprès du professeur Otto Künzli à l’Académie des Beaux-Arts de Munich, où elle obtient le diplôme de « Meisterschüler » en 2012.

CHASSEUSE-CUEILLEUSE 3.0

Carina Shoshtary opère avec le pragmatisme d’une chasseuse-cueilleuse moderne. En parfaite osmose avec son environnement, elle se saisit de tous les matériaux qui se présentent à elle: coques de fruits secs, coquillages, bois flotté ou sec, papier et surtout fragments de graffitis urbains. Depuis plusieurs années déjà, elle collecte ainsi patiemment l’une des principales matières premières de ses oeuvres, notamment à Munich sur l’un des rares murs légaux attribués par la ville au street art. Tel le cueilleur guettant la chute du fruit de son arbre, elle doit non seulement attendre de voir tomber des lambeaux de ces fresques contemporaines mais aussi composer avec les nécessaires limites imposées par les palettes de couleurs utilisées par les graffeurs. À la manière pointilliste, elle les réduit ensuite en une multitude de sequins qui viennent épouser la surface de volumes qu’elle façonne à l’aide de bois ou de fils d’acier.

VOIR SES OEUVRES

Ses oeuvres ont été présentées au sein d’expositions dans des musées  internationaux tels que le Museum of Applied Arts de Francfort, la Pinakothek der Moderne à Munich, le Ruthin Craft Centre en Angleterre ou encore dans des salons tels que la Biennale internationale de l’artisanat de Cheongju (2013) en Corée du sud. Son travail est également présent dans les collections permanentes de collections publiques : la Fondation Rotasa (Californie), le musée Röhsska de Göteborg, le Musée international du design de Munich. En 2012, elle reçoit le Bavarian State Prize for Emerging Designers ainsi que le Upper Bavarian Prize for Applied Arts. En 2013, elle fait partie des finalistes du Sponsoring award de la ville de Munich puis en 2016 du Art Jewelry Artist Award.