Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image Attachment Image

GEORG DOBLER

Né en 1952 à Creussen près de Bayreuth, en Allemagne, Georg Dobler est l’une des figures les plus éminentes du bijou contemporain international. Professeur à l’université des Sciences et Arts appliqués d’Hildesheim depuis 2002, il vit et travaille entre Berlin et Halle-sur-Saale.

Georg Dobler grandit à Pforzheim, capitale allemande de l’industrie bijoutière. C’est donc tout naturellement qu’il suit une formation classique d’orfèvre à la Berufsfachschule für Goldschmiedekunst. En 1973 il décide de partir pour Berlin avec l’intention de s’inscrire aux beaux arts mais découvre trop tard que le département métal est fermé. Il s’installe néanmoins à Berlin où il travaille pendant quelque temps comme chef d’atelier chez un important fabricant de bijoux classiques. Son travail plaît. Ce qui lui vaut de remporter plusieurs prix et la reconnaissance du milieu industriel dans lequel il évolue alors. Mais cette reconnaissance ne suffit pas à étancher son esprit d’initiative et en 1979 il décide de quitter ce chemin tout tracé pour l’aventure de la création en indépendant. Il fonde un atelier collectif, la Werkfabrik, avec ses amis Manfred Bischoff, Winfried Krüger et Gabi Dziuba. Dobler acquiert une renommée internationale dès le début des années 80 en créant ce qui allait devenir ses designs iconiques, à la fois abstraits, minimalistes et géométriques, d’inspiration constructiviste.

À partir de la fin des années 90, il opère un virage formel. Il adopte une esthétique naturaliste, mettant l’accent sur les structures et formes organiques. Les pièces sélectionnées pour cette exposition s’inscrivent dans cette période et associent des moulages sur nature de végétaux et d’insectes en argent oxydé et d’imposantes gemmes facettées.

Ses oeuvres se trouvent dans les principales collections de musées, notamment le Metropolitan Museum of Art à New York, le Cooper-Hewitt National Design Museum et le Museum of Arts and Design de New York, le Stedelijk Museum à Amsterdam, le Israel Museum of Art à Jerusalem, le Victoria & Albert Museum à Londres, pour n’en citer que quelques-uns.

Georg Dobler a reçu le prestigieux Herbert Hofmann Preis  IHM SCHMUCK à Munich en 1991 et 2000 et le Grassi Prize du Grassi Museum de Leipzig en 2004.